• Bonjour,
    dans la nuit du 7 au 8 mai, des villages audois ont été frappés par un orage très violent engendrant des dégâts considérables.

    POURQUOI une caisse solidaire ?

    "Des champs ont été ravinés, des vignes arrachées, des voitures emportées, des habitations inondées. Des routes submergées par les eaux ont dû être coupées." (France 3)
    Bien que la préfecture ait fait le nécessaire pour une demande de reconnaissance de catastrophe naturelle et de calamité agricole, nous savons que la réponse de l’État ne viendra pas avant des mois et que tous les paysan.nes ne rentreront pas dans les critères administratifs pour bénéficier d'une indemnisation. Et puis certains matériels déjà amortis et pourtant indispensables au fonctionnement de l'activité comme les pompes ou vieux tracteur ne seront pas remboursés par les assurances.

    COMMENT ?

    La Confédération paysanne de l'Aude a donc décidé de créé une caisse de solidarités intempéries pour parer aux besoins les plus urgents et venir en aide aux paysan.nes rencontrant des difficultés de trésorerie. Si ceux ci sont indemnisés dans les mois qui viennent par les assurances ou l’État, ils remettront alors l'argent reçu dans la "caisse solidaire intempéries" pour d'autres.
    Voici à titre d'exemple à quoi pourrait servir dans l'immédiat les sommes récoltées :
    Remplacement de brebis noyées pendant l'orage chez un couple qui vient tout juste de s'installer et n'était pas encore assuré.
    Réparation ou Achat d'un tracteur d'occasion et de pompes pour des maraichers
    Avance de trésorerie suite à la perte de légumes dans l'inondation
    ...

    Si vous voulez participer à cette caisse, envoyez votre chèque à l'attention de la Confédération paysanne de l'Aude dont l'adresse se trouve ci dessous avec la mention au dos du chèque "Caisse solidaire intempéries" ET votre adresse mail afin qu'on vous tienne informé de l'utilisation des sommes perçues.

    D'autre part nous proposons d'organiser un chantier collectif à Castelreng pour nettoyer ce que le Cougaing a charrié dans les champs des Deux Moiselles et de leurs voisins, Dominique et Virginie. Pour choisir une date, remplissez le sondage en suivant ce lien 

    Cordialement
    Olivier
    ....
    -- 
    Lozat Olivier
    animation/communication
    06 31 34 84 59
    
    Confédération paysanne de l'Aude
    maison paysanne
    12 rue des genêts
    11300 LIMOUX
    http://aude.confederationpaysanne.fr
    Solidarité suite aux inondationsSolidarité suite aux inondations
     

    votre commentaire
  • Merci de voter pour notre projet  ,                  Miguel


    L'association "Eco-habiter en Corbières Minervois" a été présélectionnée sur un appel à projet du Ministère de l'écologie
    Bonjour, à toutes , tous ,

    avec la mention "coup de coeur" du jury citoyen pour notre projet "Lutte contre la précarité : (auto)-réhabilitation accompagnée

    en Corbières Minervois " Mais ce n'est pas suffisant, nous avons besoin maintenant de votre vote individuel pour que le projet soit

    véritablement lauréat . En cliquant sur le lien ci-dessous vous allez découvrir notre projet et pourrez voter si vous y adhérez .

                   Merci et faites passer dans vos réseaux .    Cordialement,      Miguel                                                                                                           

    https://www.monprojetpourlaplanete.gouv.fr/projects/plan-climat/collect/depot-des-projets/proposals/lutte-contre-la-precarite-auto-rehabilitation-accompagnee-en-corbieres-et-minervois


    votre commentaire
  • Un tiers des oiseaux français a disparu, nos abeilles sont décimées… Nicolas Hulot veut lancer le premier plan d’envergure pour sauver la biodiversité en France mais il n’y arrivera pas seul. Je viens de signer cette pétition pour l'encourager à sauver nos oiseaux, et toute la richesse de notre biodiversité.

    Rejoins moi: https://secure.avaaz.org/campaign/fr/sauvons_les_oiseaux_44/?kQQuUmb


    votre commentaire
  • Bonjour à toutes et à tous!

    J'ai lancé une cagnotte en ligne pour sauver ma petite entreprise il y a quelques semaines.
     
    Au départ, j'ai monté un dossier à KISS KISS BANK BANK ET aussi MIIMOSA pour la somme de 28000€. 
    Cette somme correspondait au financement de ma remorque magasin, je voulais me dégager de ma banque et de ce crédit coûteux. Malheureusement, ces deux organismes n'ont pas été favorables à cela; car mon entreprise était déjà lancé depuis 11 mois.


    Après réflexion, et concertation avec des amis ,j'ai lancé sur Leetchi.com une cagnotte beaucoup moins importante, qui celle là ,me permettra de retrouver de la trésorerie  et de pouvoir continuer à développer ma petite entreprise.(1/3 pour fond de roulement,1/3 pour achat stock et petit matériel,1/3 découvert bancaire)

    De mon côté je fais toutes les démarches pour trouver les meilleures solutions! J 'ai RV ce vendredi à la Chambre de Commerce et d'industrie avec une personne qui accompagne les entreprises en difficulté, j'ai aussi la joie d'avoir trouvé deux nouveaux emplacements de marché (à Narbonne et à Trausse Minervois). Je vais aussi changer mon immatriculation pour pouvoir vous proposer des compléments alimentaires; cela améliorera mon offre sur les marchés.
     
    Il reste maintenant 10 jours avant la fin de la collecte!
     
    Aujourd'hui la somme est arrivée à 2065€, même si l'objectif de 9000€ n'est pas atteint ,la bonne nouvelle est que leetchi verse toute  la somme récoltée même si je n'ai pas atteint l'objectif! (ce site prendra en commission 2.9% sur le montant global)
    Vous trouverez sur le lien toutes les informations complémentaires et bien sûr je vous transmets le lien de ma cagnotte pour que vous puissiez participer!
    C'est déjà avec gratitude que je remercie toutes les personnes qui me soutiennent et me donnent leurs judicieux conseils!
    A très bientôt!

     


    votre commentaire
  • Chère amie, cher ami,

    La nouvelle est tombée hier, et je te tiens à la partager avec vous en avant-première : l’intégralité des amendements que nous avons fait déposer au Parlement européen, pour protéger l’abeille locale et faire interdire les pesticides tueurs d’abeilles, ont été votés par les eurodéputés !

    C’est une victoire exceptionnelle, pour l'abeille noire et les autres abeilles locales européennes, pour les apiculteurs qui prennent soin d’elles, pour les scientifiques qui tiraient la sonnette d’alarme depuis si longtemps sans être écoutés par les responsables politiques, et pour tous les citoyens qui se sont mobilisés, encore et encore, pour exiger la protection de ces petites butineuses indispensables à notre environnement et notre chaîne alimentaire.

    Ici chez POLLINIS, c’est l’effervescence : avec l’adoption de ces amendements, ce sont des mois et des mois de travail acharné qui sont enfin récompensés !

    Ces derniers jours ont été d’une intensité peu commune pour notre petite équipe. Notamment pour Fanny, Marion et Valentine, du Pôle Abeilles, qui n’ont pas lâché leur téléphone depuis une semaine, appelant coup sur coup chacun des 751 députés européens qui siègent dans l’hémicycle pour les convaincre de soutenir et voter nos amendements.

    Merci à Hacène de POLLINIS qui a entraîné toute la petite équipe derrière lui, merci aux membres de la Fédération européenne des Conservatoires d'abeille noire et à tous les scientifiques et associations qui se démènent depuis des années pour sauver les abeilles locales, et qui ont bien voulu harceler les membres du Parlement européen avant le vote – une magnifique coalition de 40 organisations engagées dans la protection des pollinisateurs, de scientifiques et d’apiculteurs partout en Europe, qui ont interpellé et rallié les députés à leurs arguments !

    Merci surtout à vous qui vous êtes mobilisé aux côté de l'équipe, et aux centaines de milliers de membres de POLLINIS qui ont fait la différence avec leurs pétitions et leurs incessants rappels à l'ordre adressés aux politiques.

    Un énorme merci à l’équipe pour ce travail de titan, qui a permis de mettre, un par un, suffisamment de députés de notre côté pour obtenir le vote de ces amendements salutaires pour les abeilles et la nature.

    Il y a encore une semaine, la bataille était loin d’être gagnée. 

    Nos amendements demandant la protection de l’abeille locale avaient été retoqués par les députés de la Commission Agriculture, et il restait peu d’espoir de les réintroduire avant le vote final du texte…

    … mais c’était sans compter sur la ténacité de la petite équipe du Pôle Abeilles, qui a réussi, à force de les harceler de mails et de coups de fil, à convaincre 86 députés de déposer l’amendement in extremis – seulement un quart d’heure avant la clôture !

    Pour rallier les autres, il a fallu batailler et organiser en parallèle une gigantesque mobilisation des citoyens pour qu’ils sentent la pression monter : et ça a fonctionné !

    Aujourd’hui, l’ensemble de nos amendements demandant la protection juridique de l’abeille locale et la fin des néonicotinoïdes tueurs d’abeilles en Europe a été voté. 

    Avec notre amendement StopNeonics, nous avons obtenu grâce à vous et aux centaines de milliers de signataires des pétitions adressées aux députés, un engagement ferme du Parlement européen demandant officiellement l'interdiction totale de TOUS les néonicotinoïdes en Europe !

    C’est une avancée extraordinaire dans notre lutte pour débarrasser nos territoires des pesticides tueurs-d'abeilles. Et je voudrais vous remercier encore pour ça, vous et toutes les personnes qui se sont mobilisées aux côtés de POLLINIS pour pousser les députés à adopter nos amendements. Et tout particulièrement les membres donateurs de POLLINIS, sans qui tout ce travail n’aurait jamais abouti.

    C’est parce que des personnes profondément engagées dans le combat pour la protection des abeilles nous soutiennent financièrement, que notre petite équipe qualifiée et ultra-motivée peut agir efficacement et obtenir de belles victoires.

    Sans ces personnes, POLLINIS n’existerait pas. Et il n’y aurait eu personne, au Parlement européen, pour demander la protection des abeilles comme nous l’avons fait.


    Alors, fêtons ensemble cette victoire, et encore un grand merci !

    Bien cordialement,

    Nicolas Laarman
    Délégué général de POLLINIS

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique